L’école au coeur de tous les scenarii



Perçues comme des lieux à risques de contagions particulièrement importants (faute de données scientifiques suffisantes, c'est par analogie un autre coronavirus, celui de la grippe saisonnière que cette hypothèse raisonnable a été proposée), les écoles ont été les premières victimes du confinement. Elles ont très tôt fermées leurs portes.

Ensuite, la question de la contagiosité des enfants est apparue comme peu claire et, sur la base de ce flou, le gouvernement a souhaité les rouvrir dès que possible. Ce retournement de situation témoigne de l’affrontement de deux logiques : celle manifestée par les citoyens réclamant la fermeture des écoles au nom de la protection de tous; celle du capitalisme réclamant de les laisser ouverte pour que les parents puissent travailler.

Face à ce dilemme, le gouvernement a proposé pour les écoles un protocole sanitaire afin de rassurer quant au risque de contagion. Mais, in fine, il laisse chacun se débrouiller face à cette contradiction. Les parents, dit-on, ont le choix de mettre leurs enfants à l’école ou pas.

Il est à parier que les parents les plus aisés, ceux qui ne travaillent pas de leurs mains et ceux qui pourront encore télétravailler patienteront encore un peu. Les autres, les “premiers de corvée”, n'auront pas le choix !

Le gouvernement se trouve aussi en butte à l'hostilité des maires qui ne veulent pas prendre la responsabilité morale et pénale d'exposer les enfants de leurs administrés. ainsi que les personnels scolaires. Sans nier le fait que la reprise d’un cadre collectif de scolarisation pour les enfants est une priorité, il faut avouer que cette institution aura du mal à réaliser cette reprise dans de bonnes conditions.

Dans ce cas, pourquoi ne pas regarder la situation comme une opportunité qui se présente à nous ? Les profs pourraient réinventer leurs pratiques. Les lieux d’accueil pourraient être réorganisés, les groupes classes éclatés, les objectifs pédagogiques adaptés, … bref, il faudrait réinventer une nouvelle école !

Contagiosité des enfants: https://journals.lww.com/pidj/Abstract/onlinefirst/Coronavirus_Infections_in_Children_Including.96251.aspx?context=FeaturedArticles&collectionId=2

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-les-enfants-sont-ils-moins-vecteurs-de-la-maladie-qu-on-ne-le-pensait_3918939.html

Asymptomaticité des enfants: https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/1586511100-israel-coronavirus-pres-d-un-tiers-des-enfants-de-moins-de-9-ans-infectes-sont-asymptomatiques

Responsabilité des maires: https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/les-maires-d-ile-de-france-ne-porteront-pas-la-responsabilite-de-l-etat-dans-une-reouverture-des-ecoles-a-marche-forcee-846772.html

Caractère prioritaire du retour à l'école

Contribution de Stéphane Bonnery, sociologue de l'éducation :

- un article et une vidéo datant du début du confinement : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2020/03/27032020Article637208917391281172.aspx

https://www.youtube.com/watch?v=bTRP-2-ptrE&feature=youtu.be

- un article datant de la fin du confinement : https://www.humanite.fr/debat-deconfinement-comment-permettre-le-retour-lecole-688447

Un entretien avec Philippe Meirieu, pédagogue

https://www.meirieu.com/ACTUALITE/DOUET_PQR.pdf

Lien vers le chantier ouvert de l'école